Comment préparer l’arrivée du chiot entre 2 et 6 mois ?

Publié le 4 août 2014 par Marc Desvignes | Laisser un commentaire (0)

chiotBienvenue sur le blog de TOUTOU’S COOL® ! Vous y trouverez des informations utiles pour l’éducation de votre chien. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez et nous faire part de votre expérience. Nous lirons vos commentaires avec beaucoup d’intérêt.

Nous avons décidé de consacrer le premier article de notre blog au développement comportemental du chien de sa naissance jusqu’à l’âge adulte. Bonne lecture !

La période néonatale : de 0 à 15 jours

portee-chiotsLe chiot nait sourd et aveugle. Il se blottit contre la mère et recherche de sa chaleur (thermorégulation) par un réflexe de fouissement et ses mamelles par un réflexe de succion. La mère après chaque tétée retourne et lèche ses petits au bas ventre pour stimuler les sphincters et favoriser les mixions quelle ingère (selles et urines), c’est le réflexe périnéal.  Le chiot est dans un état végétatif important. Il se déplace par reptation.

La période de transition : de 16 à 21 jours

Le chiot ouvre les yeux et commence à utiliser son ouïe. Il développe ses capacités sensorielles et motrices, il se déplace sur ses pattes.

La période d’imprégnation : de 22 à 50 jours

La période d’imprégnation se caractérise, d’une part, par le lien à la mère qui reste fort car le chiot recherche la sécurité. D’autre part, les jeux avec la fratrie se développent, il apprend les règles de communication et de fonctionnement propre à son espèce. Le chiot découvre de plus en plus le monde extérieur qui l’entoure (les autres animaux éventuellement présents, les différents humains…) et apprend à s’adapter.

La qualité du milieu de vie, la diversité des stimuli liés à son environnement sont essentiels au développement  émotionnel du chiot pendant cette période.

La socialisation : de 3 semaines à 3-4 mois

chiot-reveil-litLe chiot découvre de plus en plus ce qui l’entoure, les relations sociales au sein de son groupe se développent. Son comportement et sa communication évoluent, le chiot cherchera le contact avec les autres chiens et les humains. Cette période est la période « sensible » car le chiot découvre le monde extérieur autour de lui, a une grande capacité de mémorisation, apprend à communiquer. C’est période est déterminante pour sa personnalité et son caractère.

N’hésitez donc pas à aider votre chien à découvrir de nouvelles choses. Faites le sortir et laissez le voir, sentir afin de stimuler ses capacités adaptatives.

La période juvénile : de 4 mois à la puberté

Pendant la période juvénile, les phénomènes observés sont la continuation des évolutions ayant commencé pendant la période de socialisation. Les découvertes « sensorielles » peuvent durer jusqu’aux 14 semaines du chiot. Ce qui caractérise plus particulièrement cette période, c’est le détachement progressif de la mère et le sevrage. Les muscles se développent, le chiot fait plus d’exercices. Pendant la période juvénile, le chiot se confronte aux règles d’hiérarchisation dans la meute. Le marquage olfactif du territoire apparaît à cette période.

La période juvénile n’est pas propice à l’apprentissage de choses difficiles aux chiots, leur attention est encore insuffisante et leur excitabilité importante. Les chiots adoptés avant leurs 14 semaines sont plus faciles à éduquer que ceux adoptés après cet âge.

La puberté : le chien devient adulte (de 6 à 8 mois pour les petites races, de 12 à 15 mois pour les grandes races)

bebe-fox-chiotSelon certains auteurs, le sevrage chez les chiots et le détachement de la mère commence avec les modifications pubertaires chez ces derniers. Ce phénomène pour les chiots mâles serait lié à l’émission de phéromones sexuelles pendant la période de la puberté.

Chez les chiens, la limite entre la période juvénile et la puberté varie beaucoup en fonction de leur sexe et de leur race. En ce qui concerne les chiots mâles, ils manifestent de l’intérêt pour les femelles en chaleurs entre 4 et 6 mois (pour les petites races) mais il va falloir attendre 7 ou 8 mois pour qu’ils soient capables d’un rapport fertile. Pour les femelles, la frontière entre la période juvénile et la puberté est bien tracée. La femelle ne porte aucun intérêt sexuel pour les mâles avant ses premières chaleurs. Une fois entrée en chaleur, elle commence à s’intéresser aux mâles et c’est vers le 10e jour de ses chaleurs que l’accouplement peut avoir lieu.

Ce ne sont que les grandes lignes du développement du chien dès sa naissance jusqu’à l’âge adulte. Si vous avez une question ou besoin d’un conseil particulier, contactez notre école pour chiens TOUTOU’S COOL® ou laissez un commentaire !

 
 

Laisser un commentaire

 
Top